Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
by Pierre

- Laurent Fignon, la voix combattante du Tour 2010 -

8 Juillet 2010 , Rédigé par Pierre B. Publié dans #Médias

laurent-fignon
France Télévision
s avait annoncé au cours des derniers mois que Laurent Fignon, atteint d’un cancer depuis plus d’un an, serait une fois encore aux commentaires du Tour de France 2010. Une bonne nouvelle pour les téléspectateurs.


Il est environ 17h50 en ce samedi 3 juillet 2010 quand Thierry Adam prend l’antenne sur France 2. Un nouveau Tour de France démarre. A ses côtés, Laurent Fignon. Un belle image pour tous les téléspectateurs qui doutaient de le revoir aux commentaires du Tour. Au fur et à mesure des ses interventions, on se rend compte de quelque chose. Sa voix a l’air enrouée. On peut penser à un petit soucis passager. Il n’en est rien. L’évidence est là, son cancer devient audible. Retour sur une année de maladie.

Laurent Fignon est un ancien cycliste professionnel. Pendant sa carrière, de 1982 à 1993, il remporta deux Tour de France (1983 et 1984) et un Giro d’Italie (1989). La patrouille antidopage le rattrape par deux fois, en 1987 et 1989.
En 2009, il publie un livre, Nous étions jeunes et insouciants, dans lequel il révèle les rouages d’un cyclisme à une époque où les coureurs n’avaient peur de rien. Il évoque alors le dopage, et avoue y avoir eu recours.
Le 14 juin 2009, il rend public son état de santé dans l’émission du Club Sports d’Europe 1: il est atteint d’un cancer des voies digestives : " Effectivement, il y a deux mois, on m’a diagnostiqué un cancer des voies digestives. J’ai commencé la chimiothérapie il y a quinze jours. Ça se passe bien. Je referai une analyse après le Tour. " avait-il annoncé.
Plus tard, lors d’un entretien réalisé pour le magasine Sept à Huit de TF1, il se confia davantage : " Mon cancer est un cancer avancé. (...) Donc on ne sait pas ce qui me reste à vivre. On ne sait pas ce qui va se passer. Mais je suis optimiste. On va se battre et réussir à gagner ce combat. "
Il sera néanmoins aux commentaires du Tour 2009 sur France Télévisions. Il manquera certaines étapes pour cause de chimiothérapie mais il est là, sur le Tour. Lors de la dernière étape, lorsque Daniel Bilalian (le directeur de la rédaction des sports de France Télévisions) le remercie et lui demande d’être là l’année suivante, Laurent Fignon craque, submergé par l’émotion quand il veut remercier tout le monde.
Les mois passent, et en janvier 2010, il accorde une interview à Paris-Match. Sa guérison est encore lointaine. Son ancien traitement ne fait plus effet. Il doit changer et explique alors : " Quelles que soient ma bonne volonté et la force de me battre, si l’on ne trouve pas le bon médicament, il y a un moment où ça va m’emmener et où je vais y passer. Je n’ai pas envie de mourir à 50 ans. "
Le 2 juillet, il est interviewé par Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1. A la veille du départ du Tour, Laurent fait le point sur sa maladie : " J’ai la voix enrouée à cause d’une tumeur qui appuie sur un nerf donc j’ai une corde vocale qui ne marche pas très bien, de temps en temps ça dérape. (...) Mon cancer en lui même n’évolue pas trop. " Il affirme également qu’il y a moins de 5% de probabilités pour que son cancer soit dû à son passé de "dopé".

Nous nous retrouvons donc en ce premier direct du Tour 2010. Effectivement, sa voix est enrouée. Cela choque. Beaucoup de gens s’inquiètent pour Laurent
Voilà les gens confrontés directement à la maladie. La voilà qui s’invite chez tout le monde, à travers la voix de M. Fignon. Car beaucoup ignorent la réalité sur le cancer. C’est la première cause de mortalité chez l’homme.

J’admire le courage de Laurent Fignon qui sera présent sur ce Tour, pour nous faire partager ses éclairages avisés et aussi sa bonne humeur, qu’il a su conserver. C’est une vraie leçon de vie que nous offre M. Fignon.
Alors au nom de tous, ceux qui le soutiennent, je souhaite à Laurent Fignon, et à toutes les personnes atteintes de cette maladie, un immense courage pour affronter la dure réalité qui s’impose à eux.
Les mots peuvent paraître dérisoires face à un combat contre la maladie, mais le soutien des gens est important. COURAGE !

EDIT 1er septembre 2010 :
Laurent Fignon nous a quitté hier, à l'âge de 50 ans. Une grosse pensée pour lui et sa famille. Cet article, c'est mon hommage. Le monde du vélo ne t'oubliera pas. Ciao !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shini 23/07/2010 16:08


Franchement j'ai beau le soutenir par la pensee...
Repose toi, tu me donne mal a la tete a prendre ta respiration tous les 3 mots :s


isabelle 09/07/2010 23:11


Si tout le monde pouvait se soucier des personnes malades, leur donner un peu de leur temps,un peu de joie de vivre et l'envie de se battre, notre société aurait une autre allure et chacun
arrêterait de penser à sa petite personne.
Tes articles sont d'un réalisme. Merci à toi pour cette leçon de civisme.